Web lists-archives.com

[no subject]




                               Bonjour Angelique
2. La couronne du Paraclet, page 604-Tome ll de la Monographie de l' église cathédrale Notre-Dame d' Amiens de Georges Durand, Paris, 1901-1903.
3. Les frères Aimé et Louis Dutloit ont réalisé l' autel de Notre-Dame drapière, rendant ici hommage à Eugène Viollet-le-Duc.
4. Aimé et Louis duthoit Amiens: consécration de la chapelle Sainte-Theudosie à la cathédrale 1854, Aquarelle sur papier blanc- m
Le trésor Si la cathédrale traverse sans trop de dommages les troubles de la période révolutionnaire, on déplore cependant la disparition qu asi totale du trésor- dont les pièces sont envoyées à la fonte en 1793. Seule la relique du chef de saint Jean-Baptiste protégée par un cristal de roche est sauvée, le plat étant une reconstitution. Au cours des xlxe et xxe siècles, des pièces exceptionnelles ont reconstitué un ensemble; notamment une croix reliquaire xllle siècle, une couronne votive xlve siècle et un gobelet reliquaire proviennent de l' ancienne abbaye du Paraclet.
L' ange pleureur. On attribue à Arnould de La Pierre, mort en 1247, le tombeau du soubassement, aux motifs de losanges buchés à la Révolution, et dont le gisant a été remplacé en 1751 par celui du cardinal de La Grange, mort en 1402. Au-dessus, s' élève le mausolée du chanoine Guilain Lucas qui trépasse en 1628. Du sculpteur Nicolas Blasset, l' oeuvre réunit dans une niche architecturée les figures de marbre blanc de la Vierge, du chanoine et de l' ange pleureur. Ce dernier, accoudé à un cràne et Tenant un sabilier, procède du décor funèbre de tétes de mort et d' enfands nus, pleurant sur les rampants du fronton. Rendu célèbre par la Première Guerre mondiale, il exprime la vanité du mode terrestre.
                        Max





heudosie à la
Envoyé à partir d’Outlook