Web lists-archives.com

[no subject]




                           Bonjour Angelique
Au centre du plan en croix latine, la croisée du transept fournit un point de vue spectaculaire sur toutes les parties de l' édifice comme sur le carré central des voutes, soutenues par des piles d' une envolée saisissante. A mi-hauteur, chacune d' elles montre la présence d' un tirant de fer de la fin du Moyen Age. Posé dans le triforium par Pierre Tarisel vers 1440-1510, maitre maçon du roi, de la ville d' Amiens, et de la cathédrale, ce véritable chainage de fer vise à résoudre les problèmes de stabilité qui imposent à l' époque la reprise du contrebutement des parties hautes du choeur. Vues d' ici, outre celle offerte par Bernard d' Abbeville en 1269 pour l' abside, les verrières les plus significatives sont les trois roses qui éclairent les façades de la nef et de chacun des bras du transept. Probablement refaites ou modifiées pour répondre aux heurs du temps ou à l' évolution du gout, elles ne présentent plus leur aspect originel. Celle du nord, achevée dans les toutes dernières Années du xllle siècle, a été renforcée au xlve siècle tandis que les deux autres semblent renouvelées entre la fin du xve et le début du xvle siècle.
Max


Envoyé à partir d’Outlook